Google Stadia : la fin des consoles de salon ?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Google rentre officiellement dans le monde du gaming avec Stadia. Une offre de cloud gaming sensiblement identique à ce que propose une boîte bien connue des gamers français Shadow PC.

Alors, le Géant Google poussera t’il le jeu vidéo dans le nuage dès 2019? Enlèvera t’il à Windows après son office le dernier bastion sur lequel il résiste : le jeu vidéo

En effet, comment vont réagir ou survivre les fabricants traditionnels que sont Sony et Nintendo? Car ils n’ont pas l’infrastructure de Microsoft pour répondre aux géants du moteur de recherche sur le nouveau secteur numéro un de l’industrie culturelle. Dont les chiffres font maintenant rêver le 7 ème art !

Vidéo à venir ci dessous 🙂 

Demain tous en client léger : gamers comme professionnels ?

Le constat est simple. On peut faire tourner un Jeux en 60 fps HDR 4k dans le cloud avec STADIA rejoignant Shadow et autres tentatives moins réussies chez Microsoft ou Nvidia.

 

Imaginez: prenez votre chef de service qui ne fait que lire des mails et gérer son agenda. Ou le service comptable qui promène des chiffres dans un Excel. Peut être déjà dans le cloud aurait son propre système d’exploitation à X problèmes. Alors qu’il pourrait avoir au final un client léger connecté à une infrastructure Cloud, certifiée RGPD. Il n’y aurait alors plus à s’occuper des sauvegardes et des maintenances de salles serveurs.

 

Cependant, Il faudra penser à régler la note tous les mois. Et également, s’assurer d’avoir 3 connexions internet Très haut débit de secours. Par ailleurs, il faudra aussi abandonner ses données d’entreprise pour un Cloud de GAFA, BATX ou fabricant de console si Nintendo et Sony survivent à cette nouvelle vague technologique.

Souveraineté des données

En revanche, les administrations publiques (et les îles 😉 essayeront d’y résister. Elles prendront leurs propres infras et quota mails et data avec 10% de la concurrence « gratuite » des géants de la tech.

 

De ce fait, les utilisateurs avertis, ils videront leurs précieuses données dans des services Dropbox, Google drive ou Onecloud. Car elles seront toujours plus accessibles, même sans droit administrateur sur leurs postes. Tel le trojan Google Chrome installé partout dans les profils utilisateurs.

 

N’oubliez pas qu’avec Stadia, vos employés viennent d’avoir une console 4k HDR au boulot. Je pense que le débit internet va s’écrouler au moins sur la pause déjeuner. (mais surveillez les mecs dans les bureaux isolés surtout au service info.

La mort de Windows 7 : loin d’être anodine !

Rappelez-vous que Windows 7 va être mis à mort le 14 janvier 2020. Cela va générer des renouvellements de parc pro pour les retardataires. Mais également une nouvelle guerre commerciale à qui récupérera le marché pro entre Microsoft, Google ou Apple.

Selon vous, sur quels appareils doit-on travailler en entreprise à l’heure du télétravail? Ou de la mobilité et de la fusion vie privée/boulot toujours plus forte quel qu’en soit le poste? Avec des alternatives cloud crédibles face à Microsoft Office et délesté du Jeu vidéo, que reste-il à Windows ?

L’avenir du poste de travail pro sera dans votre poche et dans les nuages ?

Motorola avait eu cette vision avec la station d’accueil ATRIX en son temps. Je pourrais aussi citer l’Asus padfone. En effet, je crois fortement qu’en 2025 la plupart des bureaux seront un écran + une station d’accueil sans fil qui diffuse l’image d’un appareil mobile rentrant dans la poche. Et pourquoi pas se dépliant en tablette? (le prix des smartphones pliables même pas sortis se faisant déjà diviser par 2 entre un Huawei et un Xiaomi).

N’oubliez pas qu’au delà des Samsung DEX (qui n’est plus que software) connectés en mode écran / clavier souris, Huawei dispose déjà d’un système de machine virtuelle Windows 10 dans le cloud accessible sur ces smartphones. On voit déjà les câbles Type C fleurir un peu partout pour connecter laptop et smartphone sur nos écrans d’ordinateurs.

Faites découvrir à Madame Michue qu’elle peut y connecter un clavier souris en bluetooth et vous tuez rapidement le PC familial ne servant plus qu’à Youtube et Facebook.

STADIA "Le futur du jeu vidéo n'est pas dans une console" :

Stadia vous promet l’unification de tous les écrans, matériels, streaming, interaction communautaire. Et ce, sans installation. Sur le cadavre du hors ligne avec une flexibilité de changer d’écran qui fait passer la Nintendo Switch pour un appareil de 1990.

 

Vous avez déjà chez vous autant de console que d’appareil quelque soit la taille de l’écran. Sous réserve de payer les futurs abonnements familiaux et d’avoir bien sûr suffisamment de débit internet pour tous les usages de la maison.

Tous les commentaires que j’ai du genre mon 10/20Mbs me suffit quand je fais des vidéos sur les box internet ou la fibre 10Gb vont peut être changer. Même si je ne doute pas que l’algorithme de diffusion sera soigné au petit oignon pour maximiser l’expérience. De la même manière que les PC Shadow sur une simple connexion ADSL correcte. (Mais oubliez le 4k 60fps avec du 5Mbs hein car Google annonce un besoin de 25Mbit/s pour son service).

A noter pour ceux qui ont vu la meilleure série informatique du monde qu’est Silicon Valley (avec IT crowd !). Cela peut vous rappeler la présentation de la BOX de Gavin Belson 🙂

stadia the box

Amazon le propriétaire de Twitch en embuscade :

On attend la réponse d’Amazon. Je doute que J. Bezos ne propose une offre AWS serveur cloud pour décorer. Ca serait dommage de ne pas avoir les achats In Game directement sur boutique ou de récupérer le flow de streaming de jeu de Twitch. Twitch qui appartient à ? Amazon :-). Afin d’aller vers “Amazon Prime Vidéo Gaming” pour se différencier de Netflix qui tôt ou tard entrera dans la bataille non seulement de la diffusion événementielle du sport, mais de l’E-sport.

 

Et si vous pensez qu’il n’y a que le Qatar qui peut forger un Bein Sport et aspirer toutes les diffusions de sport de classe mondiale, vous vous méprenez. Facebook rejoindra rapidement Amazon et Google sur ce terrain de la vidéo comme du jeu vidéo.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  15 Critères pour choisir le meilleur smartphone Iphone ou Android

STADIA : L’offre cloud gaming de Google

Stadia est une offre de jeu vidéo sans console un peu façon Shadow mais orientée console.

En effet, ce n’est pas un matériel hormis la manette optionnelle. C‘est un service ! Seule la manette qui se connecte directement en wifi à l’écran sera un matériel visible. Le reste est à votre charge, goût et budget.

 

De plus, avec 200 millions de personnes qui regardent du jeu vidéo sur Youtube, il était temps pour Google de reprendre la main sur le jeu vidéo. Etant donné qu’il était laissé tranquillement à Amazon Twitch. Du coup, ce dernier a eu le temps de développer tranquillement sur le streaming longue durée.

 

De même, avec l’ agrégation du Game Watching, du cloud et tout l’écosystème Google et donc Youtube. Même si il va falloir affronter Microsoft, Sony et ses playstations, sur le terrain du hardware et de la  puissance brute. Ainsi que le cloud computing et les datacenter qui ont de quoi éclater n’importe quel dispositif de console. Ce dernier étant concentré dans un petit boîtier pour salon avec une facilité d’upgrade complètement transparente pour l’utilisateur. Comme le fait Shadow régulièrement. (et plus de problème de stockage et de mises à jour des jeux !)

multiecrans stadia

L’E-sport : le futur plus gros des business mondiaux ?

Si vous doutez des perspectives marketing du contrôle sur le monde virtuel du jeu vidéo, je vous invite à (re)visionner le « film ready player one de Spielberg » pour comprendre la guerre qui se déroule actuellement. Surtout quand les cryptomonnaies viendront décloisonner les jeux vidéos entre eux. Elles y apporteront un business virtuel dépassant tout ce qui est imaginable par d’autres marchés.

 

Attendez-vous sous peu à avoir une rubrique Google Adword pour planifier vos campagnes de pub non dans Google ou Youtube mais intra Jeu vidéo. Avec des bannières de pub pour événement Esport dépassant les prix du Super Bowl. (On estime que Les 10 plus gros acteurs du eSport valent… 1,6 milliard de dollars fin 2018) Nagui peut donc bien se moquer des consommateurs de jeux-vidéo devant ses chiffres médiamétrie. Et aller reproduire sa 72 ème version de Taratata faisant 500 views à 23h.

Et votre console s’améliore tous les ans sans changer la boîte !

Vous pouvez ainsi changer de processeur, RAM, GPU ou capacité de stockage de votre console (en l’occurrence votre abonnement…) du jour au lendemain sans rien faire. Juste pour « faire mieux que la concurrence » avec une flexibilité à tous les niveaux tant qu’il y a du net 😉

 

Imaginez que demain, Google fasse un gros chèque avec beaucoup de 0 pour aspirer Fortnite. Ce cas d’école d’un business plan d’addiction qui a tout compris au changement de système Vente d’un jeu au gratuit achat in app sans devenir un Pay to win ! (voir la vidéo de marketing mania sur l’addiction & Fortnite)

Le seul hardware : la manette Stadia en option

La Manette Google avec 3 modèles qui se connectent directement à votre connexion wifi.

Avec un bouton dédié à la capture directement sur Youtube en privé ou en publique et un autre bouton dédié à Google assistant.

 

On pourra bien évidemment utiliser d’autre manette que l’officielle de Google. En outre, il y aura probablement de quoi y clipser rapidement votre smartphone dessus. Ou pourquoi pas un modèle avec écran pliable en 2020 ou un casque VR sans fil by Google (ou en utilisant celui fraîchement annoncé par Qualcomm)

stadia manette wifi

Allume ta console, on fait la course ? Ici, il n’y a plus de MAJ et d’installation !

Les avantages du cloud gaming sont multiples :

  • Accès instantané (sous réserve de haut débit)
  • Pas de MAJ d’installation. Et quand je vois le dernier vieux Gear of Wars 4 payé en promo 6€ qui même sur ma fibre 10Gb de Freebox Delta aura mis une soirée entière avec des serveurs en face pas à niveau. Cela ne fera pas de mal à l’expérience utilisateur.
  • On accède ainsi directement dans un navigateur web ou une application mobile. Avec démonstration d’Assassin’s Creed Odyssée ou Doom quelque soit votre matériel sans aucune accélération hardware avec bien évidemment la nécessité d’une (bonne) connexion.
  • Continuité de jeux entre votre smartphone, votre tablette, votre télé. Exactement comme un épisode Netflix interrompu au milieu. Le jeu vidéo se consomme comme une série en y étant acteur direct ou spectateur actif !

    Sur scène, Google a fait la démo d’une partie mise en pause et continué entre toutes les machines : du smartphone au chromebook. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  LangueDeGeek LIVE ! Android 8 Oréo & Galaxy Note8

Sans en oubliez les principaux défauts : 

  • Le jeu en mode offline (même avec de la data en cache, on a plus la puissance machine)
  • l’obligation de « haut débit » (à préciser mais au vu de Shadow un bon 15Mbs descendant minimum)
  • la propriété intellectuelle du jeu et sa revente avec du dématérialisé et de la location par abonnement
  • L’aspect collectionneur et physique des produits !

Les consoles de salon ne vont pas suivre longtemps !

Avec des qualités déjà fonctionnelles sur Shadow Ghost en 4k HDR 60fps. Et déjà la 8k 120fps annoncée en support futur par Google Stadia. Les consoles nextgen n’y feront pas face longtemps sans être boostées en modèle +. Comme on le voit déjà depuis des années pour suivre la tendance PC. Par conséquent, arriver à durer quelques années en restant dans des graphismes au top du marché. (Même si la Nintendo Switch montre qu’on peut réussir sans specs extraordinaires, sans graphismes et résolutions modernes).

Bien évidemment soumis à la qualité de votre connexion perso. Pour ma part, ça ne fait pas peur à ma Fibre 10Gb quand les écrans adaptés seront achetables par le commun des mortels. De plus, la 5G devrait déjà être largement déployée d’ici l’arrivée massive de la 8k qui prend son sens sur des projecteurs projetant facilement des images supérieures à 2 mètres.

La Latence en Cloud Gaming étant maintenant à niveau même pour des FPS avec des programmeurs exigeants (à confirmer …) Sur scène, ce sont des démos avec Doom eternal et Assassin’s Creed  qui ont été montrées. Mais Shadow a déjà prouvé que les jeux d’actions pouvaient largement être utilisables à haut niveau en Cloud Gaming. Est-ce la fin des kikoo PC jacking tuning en LAN ? (mon PC en LAN il y a 10 ans…).

PC languedegeek tuning anderlan

Le Gap Graphique Console / PC / Cloud Gaming ?

Une différence graphique qui va rapidement se voir. Car même si votre console nextgen Playstation 5 ou votre dernier PC en NVIDIA GTX 2080 vous envoie des étoiles dans les yeux. Ainsi qu’à votre facture EDF! Les offres de cloud pourront utiliser du multi GPU avec des niveaux d’optimisation contre lesquels vous ne pourrez pas lutter. Sans compter sur l’amélioration continue de la puissance du datacenter et du software pour piloter et diffuser tout cela. Et ce, monitorer avec amour pour éliminer rapidement les dysfonctionnements intolérables surtout sur les jeux d’actions.

Vraiment la fin des consoles physiques ?

La prophétie du cloud gaming ne date pourtant pas d’hier. Sachez que dès 2005, c’est Crytek et son célèbre jeu Crysis qui avait planché sur une solution pour rapidement l’abandonner. En 2010, il y a eu OnLive Game System s’en suivi le Playstation Now et le Geforce Now.

 

Par conséquent, on peut se féliciter du déploiement de la fibre et de l’arrivée de la 5G. Mais force est de constater que même dans les pays développés, le tout cloud est une utopie et les connexions ADSL à quelques Mbs sont encore légion. En outre, des pays friands de jeux vidéos sont encore moins avancés dans le déploiement des infrastructures haut débit filaire comme mobile.

Il est certain que le cloud gaming restera un marché de niche pendant encore les 5 à 10 ans à venir. Cependant, après 2030 je ne donne pas cher de la playstation 7. Hormis être un démodulateur si Sony n’a pas fondu les plombs d’ici là. Si il gère aussi bien sa filiale console que sa gamme Xperia de smartphone.  

Quelle sera la réaction de Microsoft, Nintendo et Sony ?

Cela fait des années qu’on lit des news du style : la prochaine génération de Sony playstation sera un abonnement cloud. Sauf que voilà il fallait un géant du web pour réellement avoir l’infrastructure datacenter pour lancer la chose. Et là-dessus, Google et Microsoft ont largement de quoi devancer Sony et Nintendo.

 

De plus je verrai bien Amazon se lancer rapidement dans la course ne serait-ce que pour emmerder Google à coup de Jeff Bezos Ego Money.

https://aws.amazon.com/fr/gaming/game-server/


Microsoft a commencé l’unification entre Windows et Xbox et une offre de cloud gaming fin 2018 mais Satya Nadella est arrivé sur un tel champ de ruine après Windows 8 concernant l’écosystème Microsoft que les unifications d’interface sur les funérailles de Windows mobile ne vont pas à la même vitesse que l’exige ce changement de paradigme.

Fonctionnalités pour Streameurs, Youtubeurs et leurs communautés :

  • Crossplay multijoueurs entre les jeux consoles existantes avec partage de sauvegarde et fonction
  • Streamconnect pour ajouter des personnes en spectateurs ou en joueurs pour être un spectateur acteur

  • Avec bien plus d’interactivité pour les spectateurs d’e-sport

  • Fonction StateShare : une super sauvegarde que l’on peut partager pour défier

  • Streaming sur Youtube directement intégré de votre Jeu en 4k 60Fps puisque le flux part directement du datacentrer

  • Crowdplay : encore une intégration bien menée de Youtube

  • Facilitation d’inviter quelqu’un en live pendant le stream avec une simplicité d’accès au jeu en cours par votre Youtubeur gaming

  • Intégration de Google assistant : avec recherche vocale : typiquement Google comment on passe le Boss XX du tel jeu.

Shadow le concurrent français résistera-il face à ces mastodontes ?

Avec ses 51 millions levés, la petite boîte française a parcouru du chemin pour forger son offre. Mais également, pour la faire évoluer avec son dernier boîtier : le Shadow Ghost (boîtier optionnel). Ce modèle apporte la 4K en 60 images par seconde dès aujourd’hui pour un abonnement de 30€ par mois si on s’engage 1 an.

A quand la VR / AR dans une offre de cloud gaming ?

Le plus gros défaut de la VR actuelle, hormis son champ de vision, l’installation dans la pièce des capteurs, le prix du matériel et du pc nécessaire? Ce sont les fils qui vous connectent aux casques !

 

L’Oculus Quest version sans fil à 399€ devrait arriver sous peu et populariser les offres sans fil. Même si le VIVE propose un adaptateur onéreux pour en retirer les fils. Et même si des occulus sans fil arrivent pour le gaming, comme pour le pro avec des nouveaux acteurs de poids.

 

Oculus et HTC jamais vraiment embêtés par le PSVR ou les Samsung VR à base de smartphone vont être rejoints par des projets bien plus ambitieux comme Qualcomm.Mais aussi dautres projets en financement participatif comme le Pimax 8k. Et Apple pourrait bien rafler la mise en 2020 si les constructeurs ne percent pas en 2019.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Freebox V7 Delta : la meilleure des box internet au prix fort

Et le prix et la dispo dans tout ça ?

J’irais pas par quatre chemins : non annoncé dans la conférence. Hormis une dispo pour 2019 avec une liste de pays non terminée. Les USA, le Canada et quelques pays d’Europe, sans citer spécifiquement la France. (Et n’oubliez pas quel pays a la CNIL qui ennui Google et quel pays a longtemps pas eu en revente les smartphones Google Nexus et Pixel).

 

Attendez-vous à ce que la location, ou plutôt l’abonnement mensuel devienne la norme. Avec un prix autour de 19.99€ à 29.99€ suivant les options et un accès aux catalogues de jeux qui seront toujours moins cher voire gratuit façon fortnite.

Je vois déjà des offres : un chromebook à 199€ avec 12 mois d’abonnement avec Stadia offert.

 

Cela permettra de créer l’addiction et pourquoi pas des « points Stadia » (token crypto) en utilisant la suite Google Docs. Plutôt que l’office du concurrent pour intensifier la « gamification » de l’éducation en t’enfermant un peu plus dans l’écosystème d’un seul géant. Où tous les coups sont permis pour créer l’addiction et gouverner tes données personnelles.

 

Bien sûr, tout cela aura une simplicité enfantine à y dépenser plus en achat in app avec une crypto monnaie de votre GAFA préféré (qui résoudra peut être un autre gros souci de la propriété intellectuelle des jeux dématérialisés et leurs reventes) dont on vous récompensera à toutes les sauces dans tous les différents autres services pour s’assurer que les rats restent bien dans leur matrice de laboratoire à temps de cerveaux disponibles.

ecosystem google

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu