Pourquoi filmer en 4k ?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

On demande souvent l’intérêt de filmer en 4k quand la majorité des écrans ne sont pas dans cette résolution, même si les télévisions sont devenues très abordables.

Même si Netflix et autres diffusent largement dans ce format, encore faut-il avoir la connexion internet adéquate pour visionner un flux en 4K. Et avec la consultation majoritaire de vidéo YouTube sur appareil mobile, on peut légitimement se demander l’intérêt de diffuser en 4K ?

C’est bien là toute la question, séparer l’intérêt de diffuser mais peut être pas l’intérêt de faire sa captation dans cette qualité pour différentes raisons que nous allons aborder.

Vidéo filmer en 4k : les 3 bonnes raisons !

4K n’est que 8 megapixels !

N’oublie pas que la 4K vidéo n’est qu’équivalente à du 8 Megapixels en photo. Un chiffre qui te ferait refouler n’importe quel smartphone à l’heure actuelle. Il faudra attendre la 8K (traitée en fin d’article) pour avoir un équivalent 33 mégapixels qui donnera encore d’autres perspectives entre Vidéo et Photo que je serais ravi d’utiliser pour mes captations de conférences pro afin de concentrer 3 plans dans un seul fichier de caméra !

Filmer en 4k, diffuser en Full HD 1080 ?

C’est en effet la solution utilisée par de nombreux vidéastes afin de maximiser la netteté / piqué de leurs vidéos. En effet, concentrer une captation 4k/UHD sur une vidéo diffusée au final en 1080 améliore nettement la netteté de celle-ci, voire la précision des couleurs. (évidemment conditionné à bien d’autres facteurs lors de la captation tels l’éclairage, la mise au point, le bitrate …)

Capter en 4K va permettre de varier les plans entre votre plans larges et un plan plus serré pour nettoyer l’œil lors d’une coupure et donner une petite illusion d’un changement de plan sans oublier les possibilités de zoom / dézoom sans perte de qualité en dessous de la Full HD.

Les autres Avantages en post production :

Recadrage

Vous avez filmer d’un peu loin ? Votre plan statique est ennuyeux avec tous les personnages ? Avoir fait votre captation en 4K va vous donner la liberté de zoomer ou recadrer (cropper) dans votre image en ayant la matière de pixels suffisante pour toujours rester en qualité optimale pour la FULL HD étant donné que vous avez capturé 4 fois plus de matière ! Perso toutes mes vidéos YouTube sont tournées en 4K afin de justement recadrer et faire des zooms dans l’image.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Choisir son Ordinateur Portable Gaming, Pro, Bureautique, Etudiant

Stabilisation

Stabiliser rogne toujours les bords de l’image afin de supprimer les effets de tremblement plus ou moins prononcés si vous avez filmé à main levée. Votre logiciel de post production (Adobe Premiere, Final Cut ou Davinci Resolve) vont avoir besoin de rogner sur les bordures de votre image pour vous apporter un effet de stabilisation.

De ce fait, votre image va être zoomée pour écarter ces bordures d’images à stabiliser (Cf ma vidéo) et filmer en 4k va vous permettre de garder un maximum de qualité sur l’image centrale conservée.

Travelling : déplacement de caméra

En ayant filmé en 4K, vous allez pouvoir simuler un travelling, par exemple de gauche à droite, sans perte de qualité.

Filmer en 4k pour diffuser ensuite en FULL HD va véritablement permettre en post production d’animer l’image au montage sans jamais perdre en qualité et donner du mouvement à un plan statique. Ou simplement changer de valeur de plan sur un cut de montage. Si vous n’êtes pas encore convaincu, voilà une vidéo de Jérôme de la chaîne Nowtech qui je suis sûr vous donnera des arguments !

4K versus Ultra Haute Définition : la différence !

Si on veut être précis, il faut bien préciser que la différence entre la 4K (4096*2160 le quadruple de pixels d’une résolution full hd 1080) la vraie et l’ultra haute définition intéresse que les rageux en commentaires qui aiment la précision ou les étudiants en cinéma avec un équipement vidéo généralement plus onéreux.

Du coup, on appelle souvent la 4K cinéma pour la vraie 4k, et abusivement l’Ultra Haute définition (3840*2160) pour cette « fausse » 4k. Il y a donc 256 pixels de différence dans le débat. Je peux être exigent et pointilleux sur beaucoup de sujets, je vous avoue que celui-ci ne m’intéresse pas.

L’ultra haute définition UHD fait donc réellement 3.8K avec sa résolution de 3840*2160 donc légèrement moins large où le secteur marketing a largement baptisé tous les téléviseurs “4K” (même si il y a eu quelques appareils vrai 4k dans les débuts).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  TOP 3 des Lumières pour Youtuber pas chères ! softbox panneau leds, ringlight ...

A noter que j’ai utilisé le terme 4k dans le reste de l’article même si ça en horripilera certain. Autant je suis très rigide sur les unités informatique style mégabit et mégabyte, il faut avouer que 4k est bien plus fluide à utiliser à l’oral et compris du grand public par rapport à l’UHD.

Imaginez dans 5 ans ? 

Quand vous voyez le prix des télévisions et des écrans compatibles et l’envolée certaine des débits internet libérant les malheureux de l’ADSL font que si vous pensez votre vidéo dans le temps, pourquoi ne pas tourner directement en 4k dès maintenant afin de maximiser la durée de vie de vos plans dans le temps si vous pouvez gérer les quelques inconvénients de tourner, monter et stocker une telle résolution.

Inconvénient de filmer en 4K :

Si ta caméra est compatible 4K encore faut-il avoir une certaine cohérence sur ta chaîne de matériels, de la captation au montage. En effet, filmer en 4k va clairement faire exploser ton besoin en stockage dans un premier temps sur ta carte mémoire mais ensuite dans ton ordinateur si tu souhaites conserver tes rushs.

Evidemment, si tu ne fais que des petits films de quelques minutes c’est pas un souci, mais ça devient rapidement problématique si tu rentres de voyage ou de captation événementielle avec des heures de tournages ! 

4k et puissance de la machine de montage :

Ton ordinateur doit également être suffisamment puissant pour faire du montage directement sur de la 4k. Heureusement, il existe une solution que j’aborde dans les astuces en newsletter qui sont les fichiers proxy, qui permettent de travailler au montage sur des fichiers “allégés” permettant malgré un ordinateur plus modeste de travailler sur des fichiers qui seront à l’export utilisés en 4k (ce qui n’empêche en rien de les exporter en Full HD pour la diffusion).

La 8K : la fusion de la photo et la vidéo ? 

Avec la 8K, on retrouvera donc 4 fois plus de pixels que dans de la 4k. La moindre photo extraite d’une vidéo 8K sera donc de 33 millions de pixels contre à peine 8 millions de pixels en 4K/UHD. 

Resolution-8k

J’y vois immédiatement un intérêt hormis l’extraction photo de faire avec une seule captation 8K pour profiter d’un zoom surpuissant en post prod ! Exemple: vous filmez 5 personnes sur scènes en 8K, vous aurez par exemple : 

  • en 8K le plan avec les 5 personnes sur la scène en grand angle
  • en 4K un bon zoom avec 2 personnes côte à côte avec possibilité de faire un travelling horizontal pour balayer les 5 personnes de gauche à droite par exemple.
  • Un plan serré sur une personne en Full HD
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Un seul mot de passe ? L'outil ultime pour gérer ses passwords : Keepass Dashlane Lastpass

Et tout cela dans un seul fichier vidéo qui ira du plan large au plan serré qui sera lui même autour du Full HD ! 

Il est certain que la 8K consommable en média commun ne sera pas répandue avant quelques années, cependant on peut constater que TF1 sur la salon Vivatech dès 2019 montrait des programmes en 8k. Et la disruption des diffuseurs traditionnels par les flux web ajoutés à une certaine accessibilité des caméras 8k (bon encore faut-il se payer une Caméra RED) pourra accélérer largement son développement de masse.

Les reflex hybride comme le Sony A7S3 pourrait dès fin 2019 apporter à de nombreux créateurs la possibilité de filmer en 8k. Sans oublier des intermédiaires comme le Panasonic S1R qui propose de la 6K en espérant que Panasonic ait enfin travaillé son autofocus par rapport à Sony !

Filmer en 4K, diffuser en 1080 : le bon compromis ?

C’est généralement un excellent compromis si tu veux dynamiser un plan fixe face caméra. Faire la captation en 4k puis diffuser en 1080 pour jouer avec le plan large / le plan serré. Tu obtiendras un maximum de qualité sur ces 2 plans avec possibilité de zoomer et de stabiliser et ton fichier final sera beaucoup plus léger à conserver et à envoyer sur Internet.

N’oubliez pas qu’une belle image c’est d’abord et avant tout :

  • Une bonne exposition
  • une bonne stabilisation
  • une balance des blancs correcte
  • Une mise au point
  • Une profondeur de champ
  • Un Cadrage
  • Un traitement colorimétrique (étalonnage)

Ensuite seulement on pourra débattre de la 4K ou de la 1080P quand tous les critères ci dessus auront été respecté ou artistiquement choisi.

Rejoins ma liste VIP pour recevoir mes vidéos gratuites exclusives avec mes meilleurs astuces du tournage au montage pour décoller sur YouTube !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.