Formation Blockchain : quelles études ?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quelle formation faire pour travailler dans le domaine de la Blockchain ? A Paris ou en province? Avant ou après des études d’informatique, que l’on soit autodidacte, bachelier ou à partir de Bac+2.

J’interview Sébastien DELAS de Inato.fr pour connaître sa formation, son expérience et son parcours pour arriver dans le monde de la blockchain et surtout te dévoiler ses conseils avec sa formation post bac (nous avons le même BTS informatique spécialisé développeur pour lui et administration réseaux pour moi).

La formation Blockchain Alyra :

Seb a suivi la formation blockchain Alyra (voir mon article et vidéo sur le sujet). Pour la suivre il te conseille d’avoir un bac +2 ou +3 en tant que développeur à l’IUT par exemple.

Cette formation de 10 semaines à distance ou dans leurs locaux sur Paris étant une spécialisation pour devenir développeur Blockchain, il vaut mieux déjà être diplômé ou autoformé au développement avant de s’y attaquer. Pas de panique ça se fera très bien de chez vous devant l’écran 🙂

Formez vous en ligne !

Par ailleurs, tu peux également suivre des formations en ligne (ex. : Open classroom va voir la formation gratuite apprendre à apprendre !). L’essentiel étant d’être motivé et de se former par soi même. Car ce n’est pas l’école qui va t’apprendre à devenir entrepreneur ! Elle n’arrive déjà plus à former des salariés. Je t’invite à aller visionner les vidéos de Koudetat et celles de mon mentor Oussama Ammar (active les sous titres mais il y en a plein en français !) si tu veux des vrais bons conseils sur l’entrepreneuriat (même si tu ne comptes pas fonder une start-up internationale ! Beaucoup des outils, sites web ou méthodes pour start-up peuvent en effet être appliqués à une PME ou un autoentrepreneur !)

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Blockchain.io : Le Nouveau Crypto-Exchange Made In France avec Pierre Noizat

La Fibre entrepreneure ou plus ?

Si tu as la fibre entrepreneuriale, encore une fois je ne dis pas que tout le monde est fait pour être entrepreneur. Mais tout le monde devrait s’inspirer des grands chefs d’entreprise. Tirer des leçons de leurs outils et leur état d’esprit (mindset) pour s’améliorer et s’adapter aux changements dans ce monde qui va toujours plus vite.

Si tu comptes, comme les bons salariés incapables que tu as pu croiser en voisin de bureau, te former par ton CPF (ancien DIF) en alignant les planètes. Ça y est tu as enfin ton papier signé pour aller être formé sur ce nouveau logiciel propriétaire qui ne servira que dans ta boite. Avec autant d’années de perdue quand enfin tu te prendras en main pour la quitter.

Le calvaire des formations Pros :

C’est là que le sketch de la formation pro adulte commence : retard, quand est ce qu’on mange ? moi j’ai un train, à quelle heure on finit vendredi ?

Rajoutez à cela les boulets qui confondent encore clic droit et clic gauche. Quand certains peuvent surfer et gérer leurs mails pro en même temps que suivre le formateur voire le corriger.

Personnellement ma dernière formation pro 3 jours sur le logiciel de montage Adobe Premiere (c’est mieux pour lancer www.freelancevideo.fr).

Je pense que ces 3 jours auraient pu être condensés dans une vidéo de 30 mn. Les supports de formation étaient aussi ennuyeux que la formatrice qui était dans un autre monde bien qu’heureusement sympathique.

Les esprits se sont échauffés tellement l’écart de compétences informatique était important. Et qu’au bout d’une journée il y avait déjà 3 clans qu’on sentait jusqu’au groupe des repas.

Bref j’ai perdu du temps ! J’ai gâché mes crédits formation. Je suis revenu plus en colère dans une ambiance pire que les pires années scolaire pour avoir véritablement appris 4 raccourcis claviers et 2 astuces.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  [Interview] Youtubers Crypto Jeunes Loups

Si ce n’était que la seule fois de ma vie ! Mais chaque formation a fini en Co formateur et dépanneur d’incompétence d’illectronismes.

La formation hybride présentielle et distante :

Je ne dis pas que voir les gens en vrai est toujours un cauchemar. De véritables formations qualitatives pensées avec une partie solo devant vidéo et une vraie partie interactive avec des mentors enseignants passionnés qui savent capter leurs auditoires et transmettre leur passion et on peut avoir signé le plus beau métier du monde par défaut.

Trop rare sont les profs extraordinaires alors chérissez les. Et ne laissez pas les enseignants qui pratiquent encore même en post bac la terreur et l’humiliation publique quand la bienveillance, l’humour et le storytelling sont si peu utilisés !

Et n’arrêtez jamais d’apprendre ! Même si votre première étape consiste à remplacer simplement 50% du temps de voiture / transport en commun la musique par des podcasts ou de l’Audiobook ou Koober (résumé de livre en 20 mn).

Vous pensez qu’avec 2 livres par mois donc 240 livres en 10 ans vous n’aurez pas un avantage sur les gens qui passent leurs soirées devant la télé devant BFM et ses news sans importance hormis saper le moral et les drogués de Netflix ?

Alors tu passes quand à l’action pour quitter ton avenir tracé vers le métro, boulot, dodo, crédit immo ? Dans tous les cas si tu souhaites booster ton business actuel avec de la vidéo, parlons-en !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.