DJI Osmo Pocket : la caméra anti GoPro7 parfaite pour youtubeur vlog ?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

J’ai acheté à Noël cette petite DJI Osmo Pocket juste avant de prendre l’avion pour Lisbonne. J’y ai testé sa stabilisation en trottinette électrique sur du plat ou des pavés. Ainsi que dans toutes les conditions qu’on peut rencontrer en mode vlogging.

La question que je me pose face à mon GH5 qui coûte 5 fois plus cher et par rapport à un smartphone haut de gamme c’est: qu’est ce que peut apporter cet ovni de DJI qu’est l’Osmo Pocket par rapport à la dernière GoPro 7 également et sa stabilisation 100% logiciel ?

Son principale avantage : son poids et sa taille !

Sa principale caractéristique vous l’aurez compris c’est sa taille et son poids. Je crois qu’elle fait aux alentours de 116 g.

Vous pouvez la tenir dans la main toute la journée c’est vraiment pas épuisant. Surtout quand on a le GH5 dans l’autre main. A titre de comparaison au niveau de la batterie j’en ai pas réellement souffert. Que ce soit pour jouer avec plusieurs fois dans la journée ou faire pas mal de plans.

Les caractéristiques Techniques

GÉNÉRALITÉS
Dimensions 121,9 x 36,9 x 28,6 mm
Poids 116 g

CAMÉRA
-Capteur CMOS 1/2,3″
-Pixels effectifs : 12M
-Objectif FOV : 80° F2,0
-Format équivalent à 26 mm
-Gamme ISO Photo :100-3200
-Vidéo : 100-3200
-Vitesse d’obturation électronique 8 s-1/8000 s
-Taille d’image maximale 4000 x 3000 pixels-
-Modes de photographie Prise de vue unique, -Panorama, Timelapse, Timelapse en mouvement

Définition vidéo 
-4K Ultra HD : 3840 x 2160 24/25/30/48/50/60p
-FHD : 1920 x 1080 24/25/30/48/50/60

-Formats de photo JPEG/JPEG+DNG
-Formats de vidéo MP4/MOV (MPEG-4 AVC/H.264)
-Cartes SD prises en charge Carte Micro SD (Capacité Max : 256 Go)
-Sortie audio 48 kHz AAC

NACELLE
-Plage réglable Pano : de -230 à +50°
-Inclinaison : -95 à +50°
-Roulis : ±45°
-Vitesse réglable max. 120°/s

BATTERIE
-Type LiPo
-Capacité 875 mAh
-Température de fonctionnement 0–40 °C (32–104 °F)
-Temps de fonctionnement 140 min
-Temps de recharge 73 min

Connecté au smartphone ou autonome avec son retour écran !

C’est complètement autonome grâce à son petit écran. Vous pouvez vous suivre devant vous, appuyez trois fois sur le bouton et la caméra se retourne pour filmer derrière vous. Ou vous rappuyez trois fois et elle se retourne pour vous filmer en selfie.

Et on peut bien sûr la connecter sur le smartphone pour profiter de l’aperçu sur le grand écran. Ce qui vous aidera à être bien plus précis pour cadrer ou pour utiliser les fonctions avancées.

Le petit capteur restera la plus grosse faiblesse du produit mais c’est lui qui permet d’avoir un si faible encombrement.

DJI est connu pour son savoir-faire sur les Gimbal stabilisateur Osmo et les caméras stabilisées tout en un. Là, il n’y est pas allé de main morte concernant la miniaturisation.

taille osmo mobile pocket
taille Osmo mobile pocket

Y aura t-il un modèle DJI Osmo Pocket Xl Pro ?

Tous les youtubers s’accordent à dire que le produit parfait sera un modèle intermédiaire. C’est à dire un petit peu plus gros avec un capteur d’un pouce qui s’appellera probablement le DJI Osmo Pocket Pro. (Avec capteur 1 pouce ! comme les drones Mavic).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  TOP 3 des Lumières pour Youtuber pas chères ! softbox panneau leds, ringlight ...

Il y a un produit qui était un petit peu précurseur à ça. Je sais pas si vous vous souvenez c’est le DxO One. Il était aussi un petit appareil avec un capteur d’un pouce alors que c’était pas plus gros que ça. Il se clipsait sur le smartphone mais on n’avait pas cette stabilisation avec ce système de Gimbal directement embarqué.

Au niveau des caractéristiques vidéo le gros avantage de ce produit là, c’est la 4k à 60 images seconde. Mais aussi le ralenti à 120 fps en full hd avec le dernier firmware sorti in extremis au moment de la commercialisation. Seulement quelques jours avant Noël.

Le son est plutôt potable en environnement calme. Je vous laisse écouter ce petit extrait tourné au Portugal (voir la vidéo). Mais est ce que c’est mieux avec un GH5 en mode vloggeur Casey Neistat ou avec la DJI Osmo Pocket?

On voit ça tout de suite avec le test sur la trottinette dans les pavés où j’ai manqué de me péter la gueule pour vous ramener les images (voir la vidéo).

Pour l’instant on n’a pas encore les adaptateurs usb type c jack pour pouvoir brancher autre chose. Mais on peut faire captation Matrix avec un appareil dans chaque main. (Voir la vidéo avec le panasonic GH5 dans une main et Osmo Pocket dans l’autre).

Qualité de l’autofocus :

Même si l’auto focus a été amélioré avec le suivi de la tête pour faire du vlogging.

Moi j’ai trouvé l’autofocus un petit peu faible. Quand vous filmez dans des salles où il y a beaucoup de gens, la caméra sait vraiment pas où donner de la tête. Elle ne sait pas s’il faut se concentrer sur la tête d’une personne ou si il faut prendre vraiment la salle dans sa globalité. On n’est pas non plus sur un ultra grand-angle. Ceci dit, avec l’accessoire perche, on verra très bien votre tronche. Elle sera très bien cadrée et le focus vous suivra absolument pour bien faire du vlogging. 

Par contre, on verra pas vraiment l’endroit où vous êtes sans avoir la perche. On pourra pas vraiment étirer le champ de vision et ça c’est un petit peu dommage. La prise de contrôle à distance bluetooth et wifi c’est dans un module supplémentaire à 60 euros. 

Lee point fort de l’Osmo Pocket est censé être sa stabilisation même avec un mode sport. Et bien je vous assure que dans les pavés en trottinette électrique, ça a largement eu raison de la stabilisation matériel. Je vous laisse visualiser ça en images dans la vidéo. En revanche, pour filmer en marchant ou en courant c’est vraiment très efficace avec le suivi des visages ou alors pour filmer un paysage. J’attends impatiemment donc l’accessoire perche et puis pour faire sauter cette limite de l’angle limité.

Le plus gros défaut c’est la taille du capteur. Dès que vous êtes en intérieur et dès que ça commence à manquer de lumière, on a de la purée de pixels. En plus de la plage dynamique qui est faible en extérieur. Et avec la plupart du temps un ciel qui sera avec des blancs complètement cramés.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  N26 : test de la meilleure neobanque face à Revolut ?

Le timelapse : simple et super sympa !

 A noter également la fonction time lapse que je me suis amusé à tester. On fixe un point de départ et un point d’arrivé. Puis, on lui dit pendant 20 minutes tu vas prendre une photo toutes les 20 secondes. A la fin, vous obtenez une petite vidéo. C’est plutôt sympa pour les levers et les couchers de soleil. Ou même pour le trafic routier pour avoir les traînées avec les phares par exemple.

 

Les Story de l’app DJI : malheureusement limité au full HD 1080 !

 Et puis on a aussi la fonction story de l’application qui est super sympathique. Même si pour le moment ça manque un petit peu d’options d’édition. Et puis surtout le plus gros défaut de cette application DJI pour les stories c’est qu’on peut pas le faire avec les vidéos prises en 4k. Alors que c’est la force du produit de pouvoir filmer en 4k. La fonction story est super rigolote et on ne peut pas faire les stories avec les fonctions 4K! Alors là je comprends pas! J’espère que ça va évoluer dans une future mise à jour chez DJI.

Panorama : deux pour le prix d’un ! 

A ne pas oublier non plus un mode panorama avec deux différents modes. Soit un mode où elle prend quatre photos à l’horizontale. Soit un mode avec neuf captures un petit peu façon Rubik’s Cube. Vous prenez comme ça les 9 faces d’un côté de Rubik’s Cube pour faire un grand panorama face à vous. C’est plutôt rapide et c’est plutôt bien fait. On voit vraiment pas les soudures quand vous n’avez pas de changement de température de couleur. C’est assez sympathique. 

Ergonomie et prise en main générale : faut s’y faire ! 

Au niveau de l’ergonomie des boutons là pareil c’est sympa. Le côté j’appuie trois fois pour retourner entre selfie et pas selfie. On n’a que deux boutons comme ça en façade avec lequel on est sensé avec l’écran tactile commandé absolument tout. Manifestement en tout cas en quelques jours j’étais peut-être pas encore suffisamment habitué mais on se trompe souvent de boutons. On fait une photo à la place d’une vidéo ou alors on change le mode. Ca m’est arrivé souvent de penser faire une vidéo alors que j’avais juste pris une seule photo. Du coup, il me fallait recommencer donc ça c’est un petit peu dommage. 

Les Accessoires, indispensables :

La fixation du smartphone relié à l’Osmo Pocket dans le pack d’origine n’est pas super. Je vous conseille d’acheter le Holder Set de PENIVO (https://amzn.to/2US7gm2). Il permet de bien stabiliser votre smartphone et votre Osmo Pocket. Vous avez également l’Extension Kit pour Osmo Pocket.(https://amzn.to/2UUMK44). Il contient un Controller Wheel avec cadran pour un contrôle précis du panoramique et de l’inclinaison, ainsi que deux boutons de commande pour une composition de prise de vue améliorée. Le module sans fil offre une connexion Bluetooth et Wi-Fi entre l’Osmo Pocket et votre appareil mobile pour prendre en charge le contrôle à distance. Vous pouvez recharger l’Osmo Pocket via le Port USB-C. Livré avec une carte MicroSD Samsung 32GB.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  SSD externes : OUBLIEZ les clés usb et disques classiques !

 DJI Roue de commande pour Osmo Pocket

accessoires osmo mobile pocket

 

Je vous conseille vraiment de lancer le mode vidéo et de dire bon bah tant pis au montage j’effacerai les premières secondes. Mais, il faut bien vérifier qu’il y est le point rouge avec le temps qui se décompte sur le tout petit écran avant de passer à l’action. 

Au niveau des accessoires fournis. Vous avez la connectique en usb type c et en lightning pour Iphone. L’étui fourni d’origine moi je suis pas très fan même s’il est complètement robuste. 

Au niveau de la photo. Si vous comptez faire des photos avec, clairement c’est digne d’un smartphone dans le milieu de gamme. Et ce, même si vous avez des fonctions pro. Si vous le branchez sur le smartphone vous avez les fonctions pro pour régler les iso, le temps d’ouverture… Ce qui vous permet de faire des photos un petit peu plus qualitative.

 

Alors j’achète à 349€ ou j’attends le modèle 2 ? 

Conclusion, je suis assez séduit par le concept à 349€ (exemple chez amazon https://amzn.to/2sMHYGt). Même si je reste sur ma faim sur la qualité vidéo en intérieur. Ça me dérangerait pas d’avoir un appareil deux fois plus gros qui approcherait les 250, 300 grammes avec plus de performance. 

Donc j’espère que DJI va vraiment nous sortir un Osmo Pocket XL ou un Osmo Pocket Pro enfin vous l’appelez comme vous voulez. Vous prenez le capteur des drones Mavic de 1 pouce et vous le mettez sur un truc un tout petit peu plus gros. Vous ajoutez une super batterie et  tous les accessoires: la perche, le module sans fil. 

Tout à l’heure, je l’ai installé pour faire un second angle sur ma vidéo sur comment changer de banque. C’est plutôt pas mal. Ca suit la tête directement. Le suivi de tête est très précis et ça c’est plutôt cool (voir ma vidéo). Donc ça reste un excellent produit. Après si on a un smartphone haut de gamme et qu’on fait pas beaucoup de vidéos ça n’a pas apporté grand chose. 

Et si vous êtes un youtuber qui ne jure que par le bokeh, le flou d’arrière-plan les choses comme ça, ça va pas non plus être fait pour vous. Donc c’est un bon accessoire intermédiaire pour filmer ou pour emmener une caméra. Pour les fois où vous n’allez pas emmener tout simplement votre gros Reflex / Hybride ou votre smartphone.

Concernant le ski, les sports extrêmes ou en tout cas la trottinette qui roule dans les pavés. GoPro surtout son modèle 7 avec sa stabilisation a encore sa supériorité sur l’Osmo Pocket. Ce dernier ne supporte pas qu’on lui fasse des mouvements trop saccadés de sports extrêmes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.